RONDE 6 (12 mars 2017)

La journée du 12 mars a été peu propice pour les équipes locales. Compte tenu de l’absence de quelques titulaires, l’équipe 2 a dû céder la moitié de son effectif à l’équipe fanion.
Cette dernière, troisième de son groupe, devait affronter le cercle de Stiring-Wendel.
Constituée en dernière minute, l’équipe seconde ne pouvait guère espérer la moindre victoire face à Hayange au vu du classement Elo et la défaite par 6 à 0 ne fut pas une surprise.

L’équipe 1 a mal démarré son match avec une défaite assez rapide à la table 6 et des difficultés aux deux premiers échiquiers où Stiring alignait ses meilleurs éléments. Cependant,
rien n’était joué car Jean-Claude Thiel domina dès le début son adversaire et conclut sa partie par un joli réseau de mat. Au quatrième échiquier, Roger Schmucker assura le match nul
pendant que la situation était prometteuse aux tables 5, 6 et 8.
Ce n’est qu’en fin d’après-midi, après une lutte âpre et éprouvante qu’Arnaud Laperrouze, qui avait jusqu’ici réalisé une très bonne prestation, finit par perdre le fil et le point. Encore plus
surprenant fut le déroulement à la table 5 où Marc saleron finit par lâcher prise alors qu’il avait deux pions de plus.

Avec deux matchs nuls, Sarreguemines s’est incliné par 2 à 4.